Des nouveaux décrets pour l’ostéopathie

Il y a deux ans, à la même époque, je me lançais dans un article sur la formation des ostéopathes en France.
Je vous parlais de l’histoire de l’ostéopathie, de son succès mais aussi de ses difficultés (beaucoup trop d’ostéopathes formés à cause du nombre d’écoles grandissant ainsi qu’une hétérogénéité dans les formations….)

C’est pour cela que depuis des années,  les syndicats d’ostéopathie n’ont cessé de se battre,  pour défendre et valoriser notre profession ainsi que pour trouver des solutions aux problèmes démographiques .
Nous attendions un nouveau décret pour faire avancer notre profession, c’est chose faite depuis le 12 septembre suivi par un deuxième le 12 décembre.

La réforme est une grande victoire, voici les changements qui en découlent  (publié sur le site de l’Union fédéral des ostéopathes) :

  • Il faut dorénavant 5 ans d’études post-bac au lieu de 3 (soit 4860 h de formation dont 1500h de pratique clinique)
  • Un référentiel métier et compétences est défini ainsi qu’un référentiel formation opposable
  • Les critères d’agrément des écoles seront majorés (beaucoup d’entres elles vont donc fermer, ceci va diminuer les problèmes de démographie et d’incompétences)
  • Le nombre d’étudiants sera limité dans chaque école (ces derniers seront donc plus entourés et mieux formés)
  • Les formateurs de pratique clinique auront  5 ans minimum d’expérience professionnelle ( les étudiants seront donc mieux encadrés)
  • Les enseignants seront de haut niveau
  • Chaque étudiant devra accomplir un minimum de 150 consultations pour être diplômé ( il aura donc une véritable expérience lorsqu’il sortira de l’école)
  • Les formations temps partiel seront considérablement limitée

Nous pouvons remercier tous les syndicats d’ostéopathie, les associations de patients et toutes les personnes qui se battent chaque jour pour l’avenir de l’ostéopathie!!!!

La bataille continue…

 

 

 

2 réponses à “Des nouveaux décrets pour l’ostéopathie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *