beautiful girl

L’auto-hypnose, qu’est-ce-que c’est?

Depuis le début d’année, je suis une formation d’hypnose thérapeutique à Rennes, à l’institut Emergences. Je participe à des cours « d’hypnose et médecine physique », un cours adapté, entre autres,  aux ostéopathes et aux kinésithérapeutes. Je souhaiterai donc, vous faire découvrir ma pratique.

Certains de mes patientsont eu recours à l’hypnose lors d’opérations à l’hôpital de la Rochelle, ils m’ont fait part de leurs expériences et de leur satisfactions.
Intriguée, j’ai donc commencé à lire des écrits sur le sujet car pour moi l’hypnose se résumait à ce que je pouvais voir à la télévision. J’ai découvert une tout autre pratique.

J’ai donc décidé de prendre rendez-vous avec un médecin rochelais pratiquant l’hypnose thérapeutique. Au fur et à mesure des séances, mon enthousiasme n’ a été que grandissant. En travaillant avec mon imaginaire, rapidement, j’ai réussi à diminuer certains maux , je me suis sentie plus forte, j’ai réussi à activer mes ressources et de nouveaux projets sont nés. Mon expérience était donc très positive.

Quelques semaines plus tard, j’étais inscrite à Emergences. Aujourd’hui, je peux  donc intégrer à ma pratique certaines techniques d’hypnose avec bonheur.

Il y a quelques mois, j’ai reçu un patient qui consultait pour une douleur récurrente au niveau des cervicales basses. Je lui ai proposé un exercice qu’il pourrait facilement refaire chez lui en auto-hypnose. Il m’a décrit sa gêne, celle-ci correspondant à une « petite pierre bloquant son cou ». Grâce à son imaginaire, il a transformé cette pierre dure en un marshmallow tout mou et donc très mobile. Après la séance il s’est senti tout de suite apaisé. Je l’ai revu pour un autre motif et m’a dit arriver à se soulager tout seul quand son cou commençait à le gêner, grâce à l’auto-hypnose.

J’ai aussi reçu une jeune maman pour un bilan post grossesse. En discutant, elle m’a parlé de crevasses depuis quelques jours au niveau du sein, très douloureuses à chaque tétée de son enfant. Je lui ai proposé de créer un gant magique, imaginaire sur sa main, un gant qui la protégerait de la douleur et qu’elle pourrait ensuite déplacer sur la partie de son corps de son choix (ici le sein). Elle m’a rappelé quelques jours plus tard pour me dire que son gant avait été très efficace lors des tétées et que celui-ci lui avait permis d’allaiter beaucoup plus facilement pendant les quelques jours suivants, le temps que les pommades pour soigner son mamelon agissent.

Je vous propose d’autres témoignages et une interview du Docteur Virot, fondateur et formateur à Emergences, article paru dans le huffington post :

Avec l’auto-hypnose, de plus en plus pratiquée, les patients contribuent à leur propre guérison

2 réponses à “L’auto-hypnose, qu’est-ce-que c’est?

  1. L’auto-hypnose est une pratique qui se démocratise. En effet, les patients d’aujourd’hui veulent être maitres de leur guérison. Grâce à l’auto-hypnose, ils participent activement à leur thérapie. Ils améliorent leur quotidien et parviennent même à vaincre leur stress.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *