Ostéopathie et nourrisson

Beaucoup de parents se demandent ce que l’ostéopathie peut apporter à leur bébé dans les premières semaines après l’accouchement. Et bien voilà…

Pendant ses premiers mois de vie dans le ventre de sa maman, le bébé est soumis à de nombreuses contraintes, compressions La naissance est pour lui un moment  très intense aussi bien physiquement qu’émotionnellement... Tout cela peut entraîner au niveau de son petit corps, des tensions, des émotions, des douleurs… Sa première visite chez l’ostéopathe va permettre de le soulager, de l’apaiser, de le détendre grâce à des mobilisations douces et des massages.

Les parents me consultent dès la naissance de leur enfant ou souvent dans le mois qui suit, soit:

  • pour faire un bilan suite à l’accouchement
  • ou bien parce que leur bébé pleure beaucoup, qu’il est gêné, agité ou douloureux
  • parce qu’il digère mal
  • parce qu’il  incline la tête toujours du même côté
  • ou bien parce qu’il y a des douleurs lors de l’allaitement ou que leur nourrisson a des difficultés à prendre la tétine

En relâchant les tensions au niveau de son corps l’ostéopathie permet au  bébé de mieux grandir (en prévenant des troubles de la posture par exemple) ou d’éviter certains troubles à répétition : ORL, visuels, dentaires….

Je recommande tout particulièrement une séance d’ostéo si pendant l’accouchement :

  • le travail a été trop long (plus de 8 heures) ou trop court (moins de 2 heures)
  • si la présentation s’est faite par le siège, par la face ou le front
  • quand le cordon s’est entouré autour du cou
  • après l’emploi de forceps, spatule ou ventouse
  • en cas de césarienne
  • en cas de souffrance foetale ou de réanimation ….

Allez on récapitule en vidéo? https://osteofrance.com/osteopathie/nourrisson/ postée sur le site de l’UFOF


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *