Ostéopathie et dentition

Saviez-vous qu’un bon fonctionnement des mâchoires , un placement des dents et de la langue adapté, est indispensable pour un bon équilibre? Qu’un mauvais positionnement peut donc avoir des répercutions sur tout votre corps?

De nombreux facteurs peuvent avoir une influence sur ce bon fonctionnement. Tout le monde a plus ou moins entendu parler de l’impact de la succion prolongée d’une tétine, d’un pouce ou des doigts sur la dentition… (à ce sujet je vous invite à lire la fiche conseil du Docteur Coat, orthodontiste fonctionnel à Bordeaux (Tetine-ou-pouce-les-astuces-d-un-chirurgien-dentiste-pour-un-sevrage-en-douceur)

Mais de nombreux autres éléments peuvent entraîner des dysfonctionnements, je pense notamment

  • aux contraintes sur le crâne du bébé dans le ventre de la maman ou lors de l’accouchement
  • à une chute, un traumatisme sur la tête ou sur la mâchoire
  • à une alimentation inappropriée : trop liquide, trop molle sans mastication
  • au fait de manger toujours du même côté
  • au machouillage de chewing-gum
  •  à une opération, une pose d’appareil dentaire, de couronne ou d’implant
  • au stress
  • au bruxisme…

Toutes ces tensions peuvent à leur tour se répercuter sur tout votre corps et des symptômes peuvent alors apparaître, comme par exemple :

  • des douleurs articulaires ou musculaires au niveau de la mâchoire
  • des douleurs musculaires, des tendinites au niveau des épaules, du dos…
  • des migraines, des névralgies, des acouphènes…
  • une perturbation du sommeil
  • une gêne respiratoire, un trouble de la déglutition, de la mastication
  • une dysfonction d’élocution
  • une sensibilité aux problèmes ORL
  • des ronflements
  • ou bien même des problèmes digestifs…

Mon rôle, celui de l’ostéopathe, est donc d’agir dès la naissance, pour aider le bébé à se libérer de ses premières tensions. Il est ensuite important de suivre l’enfant puis l’adulte régulièrement pour rétablir l’harmonie entre le crâne et le corps.

L’ostéopathe accompagne aussi des patients avant et pendant un traitement orthodontique ou une chirurgie dentaire. En libérant certaines tensions (musculaires, ligamentaires et articulaires), il rend ainsi le traitement plus confortable, permettant au corps de mieux s’adapter et d’échapper à certains maux .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *